• Quand les idées se balancent
    Sur le trottoir de l'enfance
    Le mal de mer tourne la tête
    Mélange de joie et de souffrance
    Elle est trop juste la petite veste
    Pour habiller les souvenirs d'hier
    Les cailloux ont déserté ses poches
    Éparpillés sous les murs trop fiers
    Qui résonnent comme une vieille cloche
    Débordante de larmes de lierre
    C'est si loin et pourtant si proche
    Entremelage de passé et d'avenir
    Celui qui construit tous nos sourires
    Adélaide ❤️

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Journée des droits de la femme

    Femme jusqu'au petit orteil
    Avec ta coupe à la garçonne
    Il ne faut pas te chauffer les oreilles
    Belle, parfois aussi tu déconnes
    Mais on te la raconte pas
    Quand tu dis non ,c'est pas oui
    Toi, tu sais toujours où tu vas
    Qu'on se le dise bien par ici
    Tu es juste un être humain
    Avec exactement les mêmes droits
    En privé ,dans la rue, au turbin
    C'est pareil pour lui ,moi et toi
    Alors sur une étagère du cerveau
    Rangeons tous le savoir-être ,le respect
    Celui qui nous place encore plus haut
    Libres , différents ,égaux,quelque soit notre sexe
    Adélaide❤️

    Pin It

    votre commentaire
  • 3E sexe,Indochine et Christine and the Queeens

    Ma chanson du dimanche soir
    Reprise de troisième sexe par Christine and the Queens et Nicolas Sirkis
    Petite madeleine de Proust de l'année 1985,issue de l'album"3" d'Indochine
    J'adore l'arrangement de cette nouvelle version et le clip en noir et blanc
    La voix de Christine lui sied parfaitement,ainsi que son look(dont je viens de m'inspirer),Nicolas Sirkis reste intemporel

    Ecoutez et dansez. maintenant

    Bonne soirée

    Adélaide

    --,≥ Regardez

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le soleil a effiloché son foulard sur l'humus du sous bois
    De petits bouts de fleurs se sont éparpillés de ci de là
    Eclaboussant d'or le tapis de la forêt qui se réveille
    Pour le plus grand bonheur des promeneurs de l'après-midi
    Adélaide❤️

    Pin It

    votre commentaire
  • L'écume des jours d'hiver
    Colore le ciel de Prévert
    En mots gris et jolis vers
    Les nuages, le nez en l'air
    Irrévérencieux trouvères
    Crachent un peu de colère.
    En bas ,il tourne de travers
    Le monde devenu mortifère
    Oublieux des joies d'hier.
    La nature n'en a que faire
    Refleurissant de  jaune clair
    Ses brins odorants et solaires
    En poésie de douce lumière

    Adélaide ♥️

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique