• Maquillage éphémère

    Ce matin un arc en ciel

    Joue entre eau et soleil

    Au bout de la branche

    A colorer l’aube blanche

    Il sourit tout à l’envers

    Pieds ancrés en terre

    Son rouge à lèvres file

    Dégradé délicat et subtil

    D un maquillage éphémère

    Qui s’évanouit dans les airs

     

    Adélaide ❤






    Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Petit frisson de Novembre sans prix
    Et souffle le vent malappris
    Sous le volet de bois vieilli
    La nuit doucement s'aggrandit
    Sur l'automne aux doigts d'organdi
    Les feuilles dansent à la folie
    Dans l'air du temps qui les désunit
    Gouttent les petites perles de pluie
    Sur les pierres eclaboussées de reflet gris
    La saison bat son soulier sur le parvis
    Sans se soucier des passants transis
    Qui hâtent le pas vers la chaleur du logis

    Adelaide♥

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Du coeur s’est échappé

    Le nuage d’une pensée

    Doucement il s’est envolé

    Murmure du verbe aimer

    Silencieux comme les mots

    Sous les touches du piano

    Invisible vapeur alcoolique

    Ecrivant à l’encre sympathique

    Un souffle d’espoir ,une trêve

    Sur les pages de nos rêves

    Adélaïde❤

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Dans les tranchées du temps
    Ils ont cassé leurs pipes
    Les pieds encore gelés
    Par la froideur des hivers
    Il n en reste plus un seul
    Ils ont rejoint leurs compagnons
    Sur des champs sans bataille
    Sans combat et sans haine
    Les poilus ont emporté leurs souvenirs
    Dans les poches de leurs vareuses
    Laissant là besaces et paquetages
    La grande guerre est devenue page d'histoire
    Mais mon arrière grand père restera dans ma mémoire
    Comme les 10 millions d'autres qui ont laissé leur jeunesse
    Sur les grandes plaines de la tristesse
    C'était il y a longtemps
    Un siècle ,et pourtant ..

    Adelaide

    Pin It

    3 commentaires
  • Habillée d'un moment heureux
    De soie transparente et d'un sourire
    Drapée dans le berceau de tes yeux
    Sous la douceur d'une larme de joie
    Lèvres parfumées d'un voile de café
    La peau laiteuse et un peu sucrée
    Je me suis vêtue de tes caresses
    De ton souffle chaud,de ta tendresse
    Dehors la chanson du vent fredonne
    Les feuilles doucement s'envolent
    Dans tes bras il n'a plus de saison
    Juste le souffle d'une ultime deraison
    Quand le matin d'automne se réveille
    Et que les battements de coeur s’emmêlent

    Adelaide♥

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique