• SEPTEMBRE 2019

                                                                                12 Septembre

    Aux quat 'acacias

    Les arbres tendent les bras

    En faisant un bel abri

    A la passante de l'après midi

    Là bas je pense à toi

    Qui porte ta croix

    Si lourde dans le coeur

    Avec ses clous menteurs

    Je pense à toi

    Plus que tu ne le crois

    Au défilé des heures

    Souvenirs de petits bonheurs

    Parfois on est pas coupable

    Des cartes jetées sur table

    Un jour tu le comprendras

    Et le soleil à nouveau sourira 

    Adelaide ❤

     

    12 Septembre

    Une porte se ferme 

    Et puis une autre s'ouvre

    Pleine de douce lumière

    Celle des rêves qu'on espère

    Une porte claque

    Faisant taire le passé

    Et chanter le nouveau matin

    Sans plus de chagrin

    Une porte s'entrouvre

    Et le sourire revient

    Au creux de nos deux mains

    Qui jettent la clef de la nuit

    Dans la forêt des lointains

     

     

    Adelaide❤

     

    14 Septembre

     

    A son  air, ne pas se laisser prendre

    Car le gros dur a la pensée tendre

    Et le geste doux à vous surprendre

    Le blouson de cuir est la carapace

    Qui protège le coeur bien à sa place

    Quand le vent de vie parfois fracasse

    Sous ses tatouages à l'encre noire

    La peau est douce,tu peux me croire

    Comme l'eau de nos baisers miroirs

    A son air ,ne pas se laisser prendre

    Car le gros dur a la pensée tendre

    Pour une princesse à réapprendre

     

    Adelaide❤

    17 Septembre

    Dans les bras qui vous aiment

    C'est un grain de vie qui se sème

    Les aiguilles à jamais se figent 

    Le temps se change en vertige

    La tête  tourne, le corps s'envole

    C’est juste l'amour qui vous frôle

    En frissons brûlants du bonheur

    Doux battements de vos coeurs

    Adelaide ❤

     

    20 Septembre

    Le Soleil levant me fait les yeux doux

    Entre les troncs des feuillus de la forêt

    Et des clins d'oeil aussi au gré du vent

    Qui fait frissonner les feuilles légères

    Je cours sur le petit sentier humide 

    Les pierres roulent sous mes pieds

    Les longs épis de maïs me saluent

    Avec leur tête aux grains tout dorés

    L'odeur de la terre monte jusqu'à moi

    Pas une seule âme qui vive à l'horizon

    Sauf les habitants discrets que je ne vois pas

    Petits animaux,lutins de légende et fées des bois

    Je respire l'air frais qui s'expire en fumée

    Celui qui vide la tête et  réchauffe le coeur

    Avec l'espoir qui grandit au petit matin

    Comme un enfant souriant à demain

    Adelaide ❤

     

    21 Septembre

    Promenade cet après midi aux Montboucons

    Petite colline verdoyante et huppée de Besançon

    Ou je rêvais de découvrir cette jolie maison

    Dans laquelle Colette passa quelques saisons.

    En  respirant l'odeur du début du XX ème siècle

    Dans cette bâtisse bicentenaire restée dans son jus

    Au milieu du joli parc sauvage fort bien entretenu 

    Je compris l'attachement de Sidonie a cette propriété

    Propice au repos , à l'inspiration,aux rêveries.

    J'ai toujours admiré cette femme aux mœurs et à l'âme libres

    Amoureuse de la nature,de la littérature et de ses chats

    J'aurais aimé la rencontrer un siècle plus tôt, bavarder dans son jardin

    M'inspirer et respirer son immense talent d'écrivain

    La regarder écrire et me saouler de l'encre de ses mots.

    Restent aujourd'hui ses pages à relire,Les" Claudine",

    La retraite sentimentale,l'ingénue libertine

    Et l'odeur des arbres fruitiers et de la glycine

    Quand nos pas foulent le petit sentier du parc fleuri

    Loin du bruit et de l'agitation de la vie d'aujourd'hui

    Adelaide ❤

     

    Profitez vite , passées les journées du patrimoine ,la maison aura les volets clos

     

    22 Septembre

    Aimons nous vivants..

     

    Petite chanson vintage que je gratouille ce soir sur ma guitare,en la chantant à tue-tête

    Une ode à la liberté d'aimer,de tout son coeur ,de tout son corps,de toute son âme

    Sans compte à rendre, sans chaînes,sans murs de pierre,sans jamais être à genoux,pour Toi ,pour vous

    Désolée pour la qualité de l'image...ce n'est plus tout jeune..

    François Valéry

    Montez le son à fond,Ecoutez>Aimons nous vivants

    Belle soirée à danser ,chanter et aimer

     

    Adelaide♥

                                                                      25 Septembre

    Cinq minutes sous la pluie

    Hier soir auront suffi

    Pour effacer les mots dits

    Dans nos yeux étourdis

    Dix minutes de petites gouttes

    Pour enlever tous les doutes

    Et reprendre le fil de la route

    Quoiqu'il nous  en coûte

    Cinq minutes c'est trop court

    Sauf pour trois mots d'amour

    Murmurés dans tes bras velours

    Adelaide❤

     

    26 Septembre

    C'est la plus jolie des maisons,

     La petite chaumière du coeur

    Aux tuiles moussues de tendresse

    Et  aux murs peints en caresses.

    Ses fenêtres s'ouvrent dans nos yeux

    Quand on se regarde en amoureux

    Les volets sont toujours ouverts

    Le feu y crépite été comme hiver.

    Ses meubles sont les mots doux

    Murmurés aux instants les plus  fous

    La porte est ouverte,pas de barrières

    Sauf celles de nos étreintes familières

    Elle est cachée au fond du jardin secret

    Avec ses fleurs étoilées sous le soleil discret

    Adelaide ❤

     

    27 Septembre

    Bien sûr mon amour,Jean Louis Aubert

    En attendant son nouvel album ,Refuge,qui sortira le 15 Nov 2019,et la tournée Olo en 2020

    Si comme moi vous possédez la discographie intégrale de Jean Louis Aubert,

    Si vous l'aimez ou si vous voulez le découvrir

    Un premier extrait de l'album:

    Ecoutez->Bien sûr mon amour

     

     

    Adelaide

     

    28 Septembre

     

    miroir

    Le miroir brille au reflet du paraître
    Mais se floute à la vue de certaines âmes
    L'habit et les mots ne sont que du vent
    Les sous terrains de non-dits sont béants
    Derrière les portes des belles maisons
    Murs en trompe l'oeil de bonne réputation
    Vous aspirent en faux sourire bienveillant
    Pour vous conduire sur le chemin du néant
    Sous les manteaux de l'apparente bienséance
    Noirs secrets et faux mots finissent par n'avoir plus d' importance
     Et pourtant nul besoin d'une arme pour éteindre la lumière d' une vie
    La trahison ,le mensonge et la cruauté sans bruit
    La brisent inexorablement chaque nuit

    Adelaide

    Parfois, il faut ouvrir les yeux,souffrir en silence tue à petits feux

    29 Septembre

    mini_500_235997.gif

    Des blessures de l'enfance
    J'ai gardé ce parfum d'errance
    Celui qui brise les chaînes
    Qui souffle le désir de liberté
    N'appartenir à personne
    Ne rien posséder qui aliène
    J'ai appris a escalader les dunes
    A ignorer le sentiment de haine
    A décrocher toutes les lunes
    Pour ceux que j'aime.
    Des blessures de la vie
    J'ai appris qu'il fallait donner
    En suivant la voie de son cœur
    La seule qui est droite et libre
    Ce doit être ça le gout du bonheur
    Même si en donnant tout chaque fois
    Sans jamais rien demander en retour
    J'ai toujours  été déçue par les mots d'amour
    C'est dire si je n'ai rien compris
    Mais je continue..à donner à tout prix
    A ouvrir mes bras,à sourire
    Pour pouvoir vivre ou .. survivre

    Adelaide♥

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :