• Semaine du 19 au 25 Septembre 2016

    Lundi 19 Septembre

    Fleur du désert

    Elles sont belles
    Les fleurs du désert
    Femmes et fières
    Leur océan est brûlant
    Sous les vagues du vent
    Elles marchent debout
    La récompense est au bout
    Celle qui abreuvera
    Celle qui nourrira
    Les enfants candides
    Nés de cette terre aride
    Elles sont belles
    Les fleurs du désert
    Roses des sables
    Écloses sous le soleil
    D'une petite goutte d'eau
    L'Afrique est leur berceau
    Celui de l'humanité

    Adelaide

    Une vidéo postée hier par un ami sur fb,qui m'a inspirée ce petit poème

    -->la première fierté d'un homme est d'avoir grandi dans le corps d'une femme...

     

    Mardi 20 Septembre

    Afficher l'image d'origine 

    Flottant sur un cageot
    Je suis entrée dans l'eau
    Avec mes deux sabots
    En quête d'un paquebot
    Mais le mat brisé m’entraîne
    Dans un sillon blême
    L'onde berce ma rame
    Sa vague me noie l'âme
    Je tangue sur le roulis
    Le bois mouillé se plie
    En criant toute sa détresse
    L'écume blanche me transperce
    De l'eau je touche le fond
    Débarrassée de mes chaussons
    Je vole comme un petit poisson
    Sur les ailes marines de ma déraison

    Adelaide

    Mercredi 21 Septembre

    femme-automne-vent.gif
    Tu souffles et pars en gémissant
    Ou t'en vas tu mourir grand vent
    Ondoyant et plus que faiblissant
    Après avoir balayé nos présents
    Ou poseras tu tes gants blancs
    Et tes foulées d'impénitent géant
    Lorsque moribond et haletant
    Au fil des aiguilles du temps
    Tu iras dormir en t'apaisant.
    Caresseras tu la surface de l'étang
    En doux parfum de printemps
    Choisiras tu la roue du moulin à vent
    Le ventre creux d'un instrument
    La chevelure dorée d'un enfant
    Ou soulèveras tu une jupe à volants
    Dans un dernier sourire bienveillant

    Adelaide♥

    Jeudi 22 Septembre

    image animées et phrase du dr wayne w. dyer

    En une dernière danse de vie
    La feuille d 'or tourbillonne
    Sur le vol au vent d'automne.
    Comme un papillon soleil
    Ultimes clignements d'ailes
    Quand s'enfuient  les hirondelles.
    Sur son sentier empierré 
    La terre en odeur d'ondée
    Fond sous le pas mal assuré
    Des deux amants émus .
    Le banc de pierre moussu
    Déploie sa halte de tissu 
    Ultime frisson de feuillage
    Pour le bel épervier sauvage 
    Glissant sous l'argent du nuage.
    Regards en souffle d amour
    Mots en feuilles de velours
    Volent au vent de fin du jour.

    Adelaide♥

    Vendredi 23 Septembre

    Afficher l'image d'origine

    Je cours après mon ombre
    Quand la fin de nuit sombre
    Les trottoirs encore déserts
    Se déroulent à découvert
    Sous mes foulées légères
    Les étoiles m'accompagnent
    Parfum familier de campagne
    Un léger voile de brume
    Flotte au dessus du bitume
    Je me sens comme une plume
    Les pieds dans son nuage
    Je cours ,ma tête voyage
    Sans peur ,sans grillage
    Le ciel au loin se déchire
    La nuit se met à pâlir
    Sous le soleil timide en désir
    Quel  bonheur de courir

    Adelaide

    Samedi 24 Septembre

    mini_500_235997.gif

    Des blessures de l'enfance
    J'ai gardé ce parfum d'errance
    Celui qui brise les chaînes
    Qui souffle le désir de liberté
    N'appartenir à personne
    Ne rien posséder qui aliène
    J'ai appris a escalader les dunes
    A ignorer le sentiment de haine
    A décrocher toutes les lunes
    Pour ceux que j'aime.
    Des blessures de la vie
    J'ai appris qu'il fallait donner
    En suivant la voie de son cœur
    La seule qui est droite et libre
    Ce doit être ça le gout du bonheur
    Même si en donnant tout chaque fois
    Sans jamais rien demander en retour
    J'ai toujours été laissée au bord de la route
    C'est dire si je n'ai rien compris
    Mais je continue..à donner à tout prix
    A ouvrir mes bras,à sourire
    Pour pouvoir vivre ou .. survivre

    Adelaide

    Dimanche 25 Septembre 

    Afficher l'image d'origine

    Dans ma valise en cuir clair
    Il y a des vagues et de l'air
    Du bleu et le parfum de la mer
    Si tu ouvres son couvercle
    Pose la sur un coin de sable
    L'écume s'en écoulera ,caresse indomptable
    En soie douce ,en satin blanc
    Les oiseaux s'envoleront au vent
    Baisers légers sur la brume du temps
    Surtout referme la doucement
    Pour ne pas éteindre le soleil
    Accroché à sa doublure vermeille
    Et rapporte ma petite malle
    En salle des "pas perdus",aux belles âmes
    A ceux qui sauront sa valeur
    Sans en voler le petit bonheur
    Car c'est tout ce que je possède

    Adelaide♥

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :