• Ma vie

    Ma vie

    La femme à l'ombrelle,Claude Monet

     

    Quand la caresse du vent dessine ton visage

    Je lève doucement mes yeux vers les nuages

    L'ombre du pinceau y  trace les quatre marges

    Pour te retenir dans le cadre de ses rivages

    Il n'y a pas de plus beau et grand voyage

    Que celui qui m'emmène dans tes bagages

    Toi ,ma vie, aux couleurs douces et volages

    Adelaide ❤

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter