• Le pianiste à bretelles

    Avec le retour du printemps et des hirondelles
    Assis au coin de la rue aux mille ritournelles
    Monsieur le pianiste a renfilé le cuir de ses bretelles
    Il ne connait pas les notes ,les silences et les clefs
    N'a jamais appris la musique sur du beau papier
    Mais de tout son coeur il chante et rechante le petit vin blanc
    Les roses blanches et les cerises du vieux temps
    Son instrument danse et ondule entre ses bras bleus
    Dans un mouvement de va-et-vient lent et harmonieux
    Les soufflets se balancent,gonflent et s'étirent
    Puis se resserrent et expirent,son accordéon respire.
    Sans jamais avoir entendu le tictac d'un diapason
    Sous ses doigts virtuoses,touches blanches et noirs boutons
    Se pressent et remontent en petit air de chanson
    D'un coup,  autour de lui se mettent à tournoyer à l'unisson
    Les feuilles au vert tendre,les gamins , le vent polisson
    les pétales de fleurs, les oisillons et les filles en jupon,
    Entraînés dans le sillon à mille temps d'une valse joyeuse
    Sortie comme par magie de sa casquette usée à l'âme rieuse.
    Il vous met la tête à l'envers,et à l'oeil une larme de soie,
    Le chapeau tout de guingois mais le coeur toujours au bon endroit
    De grâce,n'oubliez pas de lui rendre la monnaie de son joli sourire de joie
    D'un peu de votre temps et d'une pièce dans sa gamelle de bois


    Adelaide

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :