• Et au milieu coule...Le bleu d'un ciel

    L'infini du ciel a bien grand air
    Il se reflète dans le bleu rivière
    Offrant les draps miroitants de son lit
    Aux grands arbres rêveurs et alanguis.
    Les herbes folles s'invitent à son chevet
    Escortées de grands joncs peu coquets
    Qui s'allongent en ombres estompées
    Au bout de leurs racines sans souliers.
    Dans le creux d 'ondes silencieuses et azurées
    S'aventurent grandes guiboles et petits pieds
    Chatouillés  par un bien-heureux vagabond
    Filant entre deux eaux ,papillon ou poisson.
    L'infini du ciel a bien grand air
    Il se reflète dans le bleu rivière
    "Doubs "repos offert au détour de ses coudes et bras en méandres
    A tous les voyageurs au cœur tendre

    Adelaide♥

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :