• Envie d hurler

    Juste quelques millions
     
    Juste quelques millions de personnes hébètées,
    Jetés sur les chemins déssechés,
    Pauvres gens de ce continent toujours ignorés,
    N' y a t il donc personne pour etre choqué?
    Deux mots murmurés dans un journal télevisé,
    Mais des emissions en pagaille emplies de futilités,
    Six milliards d' humains qui gravitent,
    mais ceux la délibèrement ,on les évite,
    Pas assez de dollars à récolter sous leurs tables,
    Sûrement la peau trop noire ,pas rentables,
    Ils fuient le sol aride vers les camps de réfugiés,
    En chemin leurs enfants sont décimés par moitié,
    Faute de soins et rien pour d alimenter.
    Mais pas de cris ,de pleurs ni de caprices,
    Juste l 'incomprehension dans leurs yeux tristes,
    Ils doivent économiser l eau de leurs larmes,
    Pendant qu ici,les notres son gavés de jeux,
    De repas copieux,de futilité à en devenir odieux.
    Deux univers extrèmes sur la meme planete.
    Les financiers spéculent sur la nourriture,
    Ils s'offrent les plus luxueuses voitures,
    Le nouvel or de demain s' appelle riz ou blé,
    Qu' on t ils à faire d un bébé au ventre gonflé?
    Ils soignent les comorbidités de leur obésité...
    Quel détestable monde d humains égoistes,
    Qui cultivent leurs petits jardins élitistes,
    En se plaignant de quelques rhumatismes,
    Des courses à faire ,quel traumatisme!
    Le premier qui me dit que la vie est belle,
    La je deviens rebelle...
     
    Adelaide

  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 15:04
    Cri du coeur que je partage et indifférence à l'égard de peuples mais avant tout d'innocents, de frères , que je comprends et qui m'empêche un peu de jouir de mon quotidien privilégié malgré les difficultés
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter