• Semaine du 19 au 25 Janvier 2015

     
    Lundi 19 Janvier
     
     
    Ancien tramway ,grande rue Besançon
     
    Dans son tramway suspendu au gris acier du ciel et de la ville
    Lundi entraîne Marius dans ses sillons de fer qui godillent
    La secousse de la butée le réveille ,terminus,il bat des cils
    Un doigt sur l'ouvre porte ,la morsure du froid le rend incivil
    Il se retourne ,le wagonnet bleu se balance au bout de son fils
    Emportant avec lui les rêves de la veille dans un lointain exil
    Belle journée pour ouvrir les grilles
     
    Adelaide
     
    Mardi 20 Janvier
     
    Encore un petit pas ,celui d'un petit rat ,au bas du café italien
    Juste une pirouette,sur les chaussons en pointes d'un pied lilliputien
    Et on avance ,on dit vingt ,sur la planche cartonnée de l'arithméticien
    Les jours d'hiver dansent,passent ,pairs ou impairs en manque de tout ,de rien
    Sur les toits de la ville ou de l'opéra,les quatre saisons charment Sébastien
    Alors belle journée,l'air de rien
     
    Adelaide
     
    Mercredi 21 Janvier
     
    C'est le creux de la vague ,la saison grise des petites déprimes
    Il fait frisquet au bord du quai,alors ce matin je vous dessine
    Un soleil sur le carton du ciel ,un sourire quartier de clémentine
    Et puis s'il le faut ,au creux de mes ailes papillons ,je vous câline
    Et de mes mots je pose sur votre coeur le baiser d'une vieille gamine
    Alors belle journée ,que rien ne chagrine,clin d'oeil en prime
     
    Adelaide
     
    (Petite pensée pour mon collègue Gilles,et tout ceux qui ont aussi le moral
    dans les chaussettes,le soleil est là ,si on ouvre le coeur et les yeux,bon courage)
     
    Jeudi 22 Janvier
     
    A Gilly-lès-Cîteaux ,ce sera  jour de "repas de cochon"
    Pour oublier le froid de Janvier et le ciel bien grognon
    Surplombant les allées dégrapées des vignobles bourguignons
    Surtout l'occasion de fêter Vincent,un bien aimable St patron
    Et de rassurer la confrérie des chevaliers du tastevin qui boiront..
    Et trinqueront le refrain de leur chanson:goutons voir si le vin est bon...
    Belle journée ,sans modération
     
    Adelaide
     
    Vendredi 23 Janvier
     
    Ce matin l'hiver toussote et grelotte
    Chatouillant de sa plume givrée la gorge du grand Barnard
    Aujourd'hui l'hiver crachote et joue les chochottes 
    En l'envoyant se réfugier sous le duvet d'oie de son plumard
    Quand l'hiver fait frémir les glottes et met à chauffer les bouillottes
    La machine se grippe ,les soufflets crépitent,pour secouer not' lascar
    Ce soir l'hiver aura la popotte au feu qui ravigote
    De sa soupe aux cailloux,elle ranimera son infortuné bagnard
    Belle journée à tous le enrhumés pantouflards
     
    Adelaide
     
    Samedi 24 Janvier
     
     
    Dans la vitrine encore close de la marchande de bonbons se reflète la mine déconfite de Francis 
    Crocodiles ,carambars,regal'ads et dragibus le narguent sous l'oeil complice d'un rouleau réglisse
    Le p'tit malabar de la cours de récré est complètement tagada,les papilles aux supplices
    Devant les guimauves, lollipops,coquillages,scoubidous ,têtes brûlantes à la piqûre d'épices
    Dévorant des yeux les douceurs multicolores qui s'échappent du cellophane des cornets à délices 
    Belle journée à la saveur acidulée et tentatrice
     
    Adelaide 
     
    Dimanche 25 Janvier 
     
    Les manches de l'hiver sont bouffantes aux bras de l'arbre cabotin
    Alors dimanche  repasse la chemise trop blanche de ses sacristains
    Sur la planche à dessins de tous les jolis paysages aux yeux diamantins
    Il n'y aura pas de faux plis sur la cotonnade  des prés de Juventin
    Un nuage de vapeur s'est échappé des trous de la semelle d'un diablotin
    Pour lisser les blancs en neige d'une multitude de flocons mutins
    Belle journée à en perdre son latin
     
    Adelaide

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter