• semaine du 12 au 18 Janvier 2014

    Adelaide
     
    Lundi 12 Janvier
     
    Retour à la réalité après une marche historique sur les pavés 
    Petit espoir d'une prise de conscience sans récupération dépravée
    Nouvelle semaine au pas du quotidien ,tant de mots qui restent à graver
    Tant de problèmes de société ,tant de choses graves encore larvées
    Qui ne demandent qu'à exploser,alors ne fermons pas les yeux par lâcheté
    Belle journée de liberté à nos cotés
     
    Adelaide
     
    Mardi 13 Janvier 
     
    Il en aura fait rire et sourire des dames Yvette de Chalons en Champagne à Clamart
    Caricaturiste ,auteur chez Hara-kiri ,Charlie ou enchainé chez le canard 
    La grande duduche et le beauf sont orphelins sur des planches à dessins épars
    En dénonciateur de bétises,de conformisme et de racisme dans la presse en encart
    Il restera pour toujours unique et politiquement incorrect sous son crayon guoguenard
    Belle journée sous la mine en étendard
     
    Adelaide
     
    Jean Cabut dit Cabu naquit le 13 janvier 1938 et nous quitta tragiquement
    le 7 Janvier ,il avait 76 ans
     
    Mercredi 14 Janvier
     
    Il   y a des jours ou les mots ont du mal à s'écrire 
    Nina ne m'en voudra pas de l'oublier dans mes délires
    Mercredi se fera sans moi ,je vais m'abstenir
    Belle journée ,juste  une bouteille à la mer , un sourire
     
    Et une chanson de Daniel Balavoine,parti un 14 Janvier 1986 au Mali,pour y devenir petit prince du désert
     
    tous les cris les S.O.S-->lien
     
    Comme un fou va jeter à la mer
    Des bouteilles vides et puis espère
    Qu'on pourra lire à travers
    S.O.S. écrit avec de l'air
    Pour te dire que je me sens seul
    Je dessine à l'encre vide
    Un désert
     
    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
     
    Difficile d'appeler au secours
    Quand tant de drames nous oppressent
    Et les larmes nouées de stress
    Etouffent un peu plus les cris d'amour
    De ceux qui sont dans la faiblesse
    Et dans un dernier espoir
    Disparaissent
     
    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
     
    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l'eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d'étoile sur les rochers
     
    Et j'ai ramassé les bouts de verre
    J'ai recollé tous les morceaux
    Tout était clair comme de l'eau
    Contre le passé y a rien à faire
    Il faudrait changer les héros
    Dans un monde où le plus beau
    Reste à faire
     
    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie
     
    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l'eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d'étoiles sur les rochers
     
    Pour toi heart
     
    Adelaide
     
    Jeudi 15 Janvier 
    AvanneAveneyFort2
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Avanne-depuis le mont de Planoise (Besançon)
     
    là haut sur la montagne,le vent décoiffe les cheveux et les écharpes
    Jouant avec les arbres dénudés et les grands poteaux une chanson à la harpe
    Là haut sur la colline,la petite route sinueuse  rejoint le ciel changeant
    Emportant les amoureux au dessus du monde devenu lointain et insignifiant
    Là haut les maisons sont minuscules et la rivière un trait de crayon bleu
    Donnant envie de se prendre la main plus fort et de se redécouvrir les yeux
    Belle journée pour une bouffée d'air et de tendres aveux
     
    Adelaide 
    merci  g'osheart
     
    Vendredi 16 Janvier
     
    Ou sont passés les petits coquelicots ,les bleuets et les lumineuses piloselles
    l'hiver a le teint gris,le sourire larmoyant à la porte tristesse de son hôtel
    Le gardien a rangé son maillot baigneur et les rayures démodées de son marcel 
    Ou sont les petits moineaux ,les mésanges ,le crapaud et la guillerette  sauterelle
    Le silence des forêts pèse comme un camion à benne sur notre moral qui craquelle
    Belle journée aux fleurs de papier en dentelle
     
    Adelaide
     
    A l'occasion de la St  Marcel  une chanson de monsieur  Marcel Mouloudji,par Leila Bekthi
    Comme un petit coquelicot--> lien
    Pour toiheart
     
    (ton p'tit coquelicot)
     
     
    Samedi 17 Janvier
     
    Une petite bouche en  coeur sur le satin  rose de la paresseuse  babouche
    Taquine une petite mouche sur le carreau  pluvieux d'un samedi peu farouche
    Antoine la tacle aimablement d'une chiquenaude de semelle feutrée en escarmouche
    Estourbie ,la bestiole glisse paresseusement sur l'oeil de boeuf  vitreux qui louche
    Pour une grasse mat' en dix sept chandelles sur la moquette humide en multicouche
    Belle journée en pluie de p'tits bonheurs qui vous touchent
     
    Adelaideheart
     
    Joyeux anniversaire à mon grand frère 
    et à mon troisième papa
     
    Dimanche 18 Janvier
     
    Sur les rives de la Neva ,dimanche balade sa pelisse blanche et la fourrure de sa  chapka
    Palais d'été,fontaines ,jardins et canaux se peignent sous le foulard des petites  matriochkas
    L'empreinte de lumière laissée par le faste des tsars se fait douce aux accords de balalaïka
    Leningrad birévolutionnaire redevenue St Petersbourg l'impériale offre ses 400 ponts  à Prisca
    Qui y joue à saute moutons sous le regard attendri de Pierre ,Catherine et Élisabeth Petrovna 
    Belle journée au pas des trois chevaux d'une troïka
     
    Adelaide
     
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :