• Rideau rouge

    Vendredi

    L'affiche jaunie du grand livre de sa vie  a fini par se décoller

    Sur  le ventre du vieux mur effrité et décati par le vert de gris

    Ses lambeaux s'agitent aux vents maudits et détrempés

    Pour tourner l'ultime page de ses doigts engourdis.

    Par endroit les coins maintes fois tournés se sont déchirés 

    Doucement détissés par le temps qui repasse en faux plis 

     Autour de la piste du grand cirque ,les gradins se sont vidés

    les applaudissements assourdis de son public se sont taris.

    La marionnette courbe l'échine une dernière fois,fils élimés

    La porte s'est entrouverte,pour se refermer sans bruit

    Sous le lin du drap blanc ,son numéro est presque terminé

    La sortie se fera par l'entrée des artistes en catimini .

    Au carrefour de la rue d'enfer et de l'avenue  du paradis

    Malgré les rappels de la foule,impossible de revenir saluer

    Le dernier acte  se joue sur les planches du théatre de la vie

    L'image de la diva rayonnante en velours pourpre s'est estompée

    En grande flaque d'infini pastel éclaboussant le ciel de lit

    Les projecteurs s'éteignent l'un après l'autre ,le rideau rouge sali est tombé .

    Adelaide

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :