• Regard

    Serrée dans la prose de tes bras
    Sous les interlignes de mes draps
    Je trace un poème du bout des lèvres
    Quand le jour doucement se lève
    Les lettres se gravent sur ta peau
    Soyeuses  sous les baisers chauds
    Je regarde les mots à ne pas dire
    Mais  qui sont un livre ouvert à lire
    Étoilés et humides au fond de nos regards
    Quand arrive l'heure de l' au revoir

    Adelaide♥

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :