• Pentes et côtes

    Que de pentes et de côtes

    La montagne est bien haute

    Bon Dieu ou diable, à qui la faute

    De port en pont la vie saute

    A cloche -nu -pieds sans bottes

    Trop juvénile ou vieille sotte

    Secouant pantins dans sa hotte

    Alors tant pis pour les chochottes

    Sur le grand chemin qui cahin-cahotte

    L'ennui se secoue et nous ravigote

    Adelaide ❤

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :