• Mois de Juin 2018

    2 Juin

    Lève le voile
    Celui qui obscurcit tes yeux
    Et regarde l'étoile
    Celle qui rend heureux
    Interroge ton cœur
    Et ouvre le juste un peu
    Le temps n’a plus le temps d’attendre
    Il veut juste vivre avant d’être vieux

    Adélaïde ❤

    3 Juin

    Pour commencer cette journée en douceur
    Un petit gribouillis et une chanson de Maitre Gims
    Extraite de son dernier album, Ceinture noire
    Qui comporte pas moins de 40 titres 
    Dont ces deux titres phares du moment

    Mi gna -->Ecouter

    La Même,avec le talentueux Vianney-->Ecoutez

    Belle journée remplie de musique

    Adelaide♥

    Pour les bisontins ,en concert à Micropolis le 30 Mars 2019

    5 Juin

    Ciel en colère

    Le ciel est en colère
    De rage ,il vitupère
    À grands coups d'éclair
    Il allume sourire au matin
    Puis le soir venu, l'éteint
    Derrière ses nuages noirs
    Il allume le feu du désespoir
    Jetant sur la terre ,eau en furie
    Et vent au souffle de folie
    La nature est énervée
    Peut être avons nous abusés...

    Adélaide ❤

    7Juin

    Résultat de recherche d'images pour "toogood to go"

    Un petit mot du jour pour une appli
    Ce n'est pas dans mes habitudes
    Mais lorsque c'est pour une bonne cause
    Je me jette à l'eau et j'ose
    20 tonnes de nourriture non périmées
    Sont jetées chaque minute en France
    Alors optez pour l'appli "Too Good To Go"
    Qui vous met en relation avec des commerçants
    Bradant leurs invendus près de chez vous
    Vous faites des économies
    Et eux évitent le gaspi
    Alors allez y,c'est bon pour la planète
    Et pour vos pépétes

    Adelaide

    Merci à Lucie Basch ,qui a crée cette plateforme, pour son engagement
    et sa lutte contre le gaspillage alimentaire

    9 Juin

    Résultat de recherche d'images pour "soleil couchant campagne"

    Illustration de Liza Lambertini

    Que j'aime les valses de papillons
    Au vent du soir qui tombe à l'horizon
    Et la grâce si légère de la libellule
    Posée sur un roseau ,oscillante funambule.
    Cachés dans le parfum de l'herbe fraichement coupée 
    Qui embaume le soir rêveur d'un presque été
    Les grillons amoureux me bercent de leur chant
    Mes yeux mi clos dérivent sur l'infini rougeoyant
    Ou l'esprit part à la dérive sans s'accrocher à la raison
    Fredonnant encore les mots d'amour d'une chanson
    Dans la douceur du soir,oublieux de toute désillusion

    Adelaide♥

    12 Juin


    Vos cheveux ont blanchis
    Sous les mots trop assagis
    Certes votre visite de courtoisie
    Soulève le voile de l'amnésie
    Mais être à nouveau amis
    Quand le passé a violemment trahi...
    Me fait préférer l’indifférence
    Celle qui point n’offense
    En empêchant toute souffrance

    Adélaïde

    13 Juin

    Vingt sur vingt

    L’orthographe de l’existence
    S’écrit comme elle se chante
    Avec des ratures et des bavures
    De virgule en point d’exclamation
    Certes ,peut toujours mieux faire
    Et si parfois l’élève est dissipé
    Dans le coeur de la maitresse, il est premier!
    Elle lui donne tous les bons points...
    Avec en rouge ,un vingt sur vingt!
    Sur la page sans carreaux de sa vie
    Elle l'a entouré d’un trait à l’infini....


    Adelaide♥

    15 Juin,les blés tournent

    Image associée

    Sous le soleil levant de la matinée
    Leur blondeur naissante devient reflet doré
    Les épis de blé commencent à "tourner"
    Comme le disent les paysans de ma contrée
    Les corolles des coquelicots s'y sont noyées 
    Dodelinant du pétale sous la brise d'été
    Moi j'ai ma main à la tienne enlacée
    Il nous monte à la tête le parfum du foin coupé
    Celui qui donne des idées de lit improvisé 
    Sous les arbres qui soutiennent le ciel bleuté
    Devenu toit de maisonnée pour ses deux invités

    Adelaide♥

    17 Juin

    Image associée

    A l'origine cette chanson était un hymne des travailleuses italiennes 
    dans les rizières pour dénoncer leurs conditions de travail
    Devenue chant des partisans dans les années 40
    Elle risque de devenir tube de l'été du fait de sa renaissance
    dans la série culte de Netflix,La Casa de papel
    Différents artistes viennent de faire des reprises ,mais préférez leur
    la version plus émouvante de La Casa de papel

     Bella Ciao

    -->Ecoutez

    Bonne fête à tous les papas

    19 Juin,la dernière frontière

     La dernière frontière

    Au bout du chemin ,peinture de Martine Ivaldi

     

    En passant la dernière frontière
    Jeux d’ombres ou de lumières
    L’inconnu que l’on redoute
    Tombe en eau sans gouttes
    Sur l’impossible marche arrière
    De nos grains de vie poussière
    Cachée derrière le voile du doute
    A l’intersection d'une fin de route
    L'éternité au fil du temps rivière
    Ruissellera loin de nos hiers
    Quoiqu'il nous en coûte

    Adelaide♥

    24 Juin,courant imaginaire

    Nos yeux balayent l'océan bleu du ciel
    Derrière le doux froufrou du feuillage
    On devine la course folle des nuages
    Dessinant des histoires parties à l’aventure
    Qui se dissolvent dans les vapeurs de l'azur
    Les oiseaux nous observent et piaillent
    S’amusant de nos doigts de pied en éventail
    Qui font des ronds dans l’eau de leur enfance
    En racontant leurs rêves dénués de consistance
    Bateaux ivres posés par notre imaginaire
    Sur le courant aux reflets diamant de la rivière

    Adelaide❤

    25 Juin,murmure d'océan

    Sur la plage du cœur
    Sable fin d'un refrain
    Posé contre l’oreille
    Le coquillage murmure
    Les mots de l'océan
    Souffle d'un sentiment
    Caresse d’ embruns
    Qui soulève les cheveux
    Danse brillante de vie
    Au vent salé de l'amour
    Transperçant les impossibles

    Adelaide ❤

    30 Juin ,danseuses noctambules

    Il y a tant de lointains soleils
    Dans le coeur de la nuit
    Que la lune en resplendit
    Souriante ,pleine et épanouie
    Sous les milliers de petits yeux
    Qui la regarde au creux des cieux
    Elle souffle son vent de fraîcheur
    À travers les années lumières
    Qui la séparent de ses sœurs
    Danseuses noctambules et fières
    Sur la scène au rideaux noirs
    De la voie lactée de nos soirs

    Adelaide❤

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :