• Les filets du temps

    bon weekend

    Ils se referment inexorablement
    Alors frétille petit poisson
    Dans les filets du temps
    Toute une vie passée à tâtons
    En nageant à contre courant
    Mais les murs de la belle maison
    Ne protège pas des claques du vent
    Qui souffle les belles saisons
    Tu as bien vieilli l'enfant
    D'incertitude en déraison
    Tout se finit assurément
    Comme l'air d'une chanson
    Quand l'épuisette du soir tombant
    Ramasse le feu follet des lumignons
    Sur le fleuve aux rêves de liberté d'avant
    Quand tu avais tout juste le droit ..d'avoir le cœur qui bat ...et pourtant...

    Adelaide

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :