• Il pleut,il pleut..

    Dieu que ça me fait  peine

    De te voir courir à perdre haleine

    Comme une petite bête à laine

    Derrière les basques de la reine

    Cherche plutôt la douce bergère

    Au bord de l’eau et des prés verts

    Pour gambader les pieds en l’air

    Les idées claires et la tête légère

    En laissant ton lourd manteau

    Loin des bêlements du troupeau

    Et lui écrire de jolis mots d’un trait

    Sur la page arrachée d'un carnet

     Qui restera un secret

     

    Adélaide ❤

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :