• Au long cours

    Au long cours des ans passés

    Que de petits cailloux semés

    Sur le sentier des pensées

    Les idées suspendues à un fil

    Rendent la mémoire   fragile

    Et le chemin du retour  difficile

    Les visages ,les noms s’estompent

    Sa raison s'échappe et la trompe

    Elles sonnent à tout rompre

    Les cloches du temps qui passe

    Dans le corps vieilli à la tête lasse

    Mais la vieille dame  a tant de souvenirs

    Gravés dans les rides de son sourire

    Que ses yeux brillent sans jamais s’affadir

     

    Adelaide ❤

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Rose
    Lundi 27 Novembre à 11:15

    C'est triste!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :